Comment fixer ses prix dans un vide-grenier?

Brocantes

Voilà un sujet épineux : celui de la politique des prix dans un vide-grenier (tout comme dans une brocante, des puces ou encore une foire à la brocante). Ce sujet est complexe car le prix est fixé par une seule personne en fonction de différents critères qui varient beaucoup d'une personne à l'autre. Parmi ces différents critères il y a : le prix d'achat de l'objet à vendre, l'usure de l'objet à vendre, la rareté de l'objet à vendre et enfin la valeur sentimentale de ce l'objet à vendre. Ces quatre critères mélangés les uns aux autres permettent au vendeur de fixer son prix de vente. Les brocanteurs professionnels quant à eux ne définissent leurs prix qu'en fonction de la rareté et de la qualité de l'objet. Le prix de vente initial et la valeur sentimentale n'entre que très peu en ligne de compte.

Vide-grenier : royaume des petits prix

Dans la plupart des vide-greniers la politiques tarifaires est la même : c'est celle de la pratique des petits prix. Il est ici question de vendre des objets encombrants dont on a plus l'utilité. Il ne s'agit pas de la vente d'objets d'art... C'est pourquoi il faut garder en tête que les futurs acheteurs viennent pour faire des affaires et pas pour se faire arnaquer...

La négociation fait partie du jeu

Les vendeurs comme les acheteurs qui se rendent dans des brocantes le savent bien. La règle du jeu est celle de la négociation. Et c'est d'ailleurs cela qui plait à la plupart des visiteurs. Il y a un échange entre le vendeur et l'acheteur qui n'existe pas dans les boutiques classiques. Alors si vous souhaitez participer à un vide-grenier, soyez prêt à cela. Et surtout amusez-vous. Car c'est bien cela qui compte le plus quand on expose lors d'une brocante. On joue un peu à la marchande.

fr be lu ca